Catégories
Ile de Berder Presse

La passion de Larmor-Baden Durable

Le projet prévoit de restaurer la totalité du bâti, de refaire tout l’environnement, jardins et plantations, de recruter du personnel et de laisser le public bénéficier du restaurant, de la terrasse et des facilités de l’hôtel, le tout en préservant l’accès à l’ile et au sentier côtier et sans modifier le gois, sinon en le réparant.

L’esthétique des bâtiments d’origine sera restituée et seul le bâtiment des années 50, qui est loin d’être réussi puisque rajouté plus tard, sera remplacé par un autre bâtiment déjà approuvé par l’architecte des bâtiments de France. 

Pour préciser son intention Michel Giboire nous a déclaré : « Mon rêve est de refaire ce qui existait du temps de Dillon. Il y avait une vigne, des potagers, un verger. Refaire Berder comme c’était avant. Je veux garder Berder avec un aspect extrêmement sauvage. Nous avons des photos de cette époque-là. Tout ce que l’on peut refaire on refera ». Les services de l’hôtel tels que le restaurant, le bar, la terrasse seront accessibles à tous. Des mariages et des conférences pourront toujours y être organisés. 

En ces temps difficiles du fait de l’endettement, la priorité doit être de sauver l’île et ses bâtiments sans dépenser de l’argent public du département, de la région ou de l’état.

Catégories
Ile de Berder Larmor Durable Presse

France Inter a interviewé Larmor-Baden Durable

Larmor-Baden Durable a été interviewé le 24 mars 2021 par José Manuel Lamarque pour France Inter:

« Pour l’association Larmor-Baden durable : « Cela fait bientôt 7 ans que le projet Giboire est bloqué. C’est le seul  projet qui soit en mesure de sauver ce magnifique patrimoine de  Larmor-Baden. »

« Cette île, l’une des quatre de la commune de Larmor-Baden, est privée, mais accessible aux visiteurs sur sa périphérie. Elle est reliée au continent par un passage, qui se découvre à marée basse, permettant le passage des véhicules et des piétons »

Catégories
Larmor Durable Larmor-Baden

Il y a 30 ans les jeunes se mobilisaient

Il y a trente ans déjà les jeunes se mobilisaient. Ils prédisaient l’avenir et essayaient, en manifestant et en enterrant un cercueil symbolique, de faire en sorte qu’il ne soit pas inéluctable.

Hélas, la suite leur a donné tort. Les groupes qui se sont alors opposés à eux sont les mêmes que ceux auxquels les Larmoriens font face aujourd’hui. Ces groupes s’opposent à toute évolution du village qui serait propice à son épanouissement et aurait permis à ces jeunes d’y vivre aujourd’hui.

Depuis ils n’ont eu d’autre choix que de partir et d’enterrer leur projet de vivre à Larmor-Baden comme ils ont enterré ce cercueil en 1991.

Ils annonçaient la disparition des commerces ….

La suite leur a à nouveau donné raison.

Les Larmoriens se mobilisent à leur tour aujourd’hui pour que le pire n’arrive pas et que Larmor-Baden puisse repartir.

Catégories
Ile de Berder Larmor Durable Presse

Berder notre amour

Lettre ouverte dans le Télégramme

Cher Yann Queffelec,

Nous nous reconnaissons dans votre titre « Berder mon amour ». Nous le partageons. Nous sommes, comme vous, passionnés de patrimoine et de nature. Nous souhaitons la conservation des deux. Nous sommes contre la bétonisation. Elle a malheureusement détruit des littoraux Français.

Nous sommes les Larmoriens, habitants de la commune de Larmor-Baden. Nous nous sommes constitués en association, l’Association Larmor-Baden Durable, dans le but d’assurer à la fois la protection et le développement de notre village. Nous l’avons fait, car depuis 30 ans, d’autres organisations parlent en notre nom alors qu’elles ne nous représentent pas ou ne sont pas de Larmor. Après 6 semaines d’existence, nous représentons déjà la moitié des habitants de Larmor- Baden en âge de voter, la totalité de ses commerçants, restaurateurs, campings et hôtels (pour ce qu’il en reste…)

Il est dommage que l’écrivain que nous admirons, aussi talentueux que vous, ait pu se faire abuser par ceux qui divulguent des informations erronées sur l’île de Berder.

Visiblement vos sources ne sont pas les bonnes et on ne peut blâmer que ceux qui vous ont renseigné.
Nous nous sommes rendus auprès des Larmoriens. Nous avons interrogé le groupe Giboire durant 2 heures. Nous connaissons parfaitement l’île et son histoire. Nous avons donc bien examiné le sujet.

Il n’y a aucun projet visant à dénaturer l’île, bien au contraire. Certes il s’agit de la réalisation d’un hôtel. Certes il est privé, mais l’île l’a toujours été. En quoi cela change l’histoire de l’île. Il y a en effet bien longtemps, et ce après le départ de la Duchesse d’Uzès, que l’île est devenue un centre d’hébergement.

Du temps des religieuses jusqu’à 300 résidents se trouvaient déjà sur l’île, dont une soixantaine de jeunes filles en colonie de vacances résidant dans la pêcherie. L’organisation LVT ayant pris la suite des religieuses, l’île a continué à recevoir de nombreux résidents. Du temps des religieuses, comme en témoigne sur notre site l’un d’eux qui y a séjourné de 1954 à 1971, il y avait déjà 80 voitures garées sur l’île. Cette présence continuelle a d’ailleurs permis à Larmor-Baden de bénéficier d’une pharmacie à laquelle le village n’aurait pas eu droit sans elle.

Le projet est tout d’abord une restauration de l’existant, qui en a bien besoin comme le démontre l’effondrement récent de la tour. Il ressuscite également les jardins. La vigne qui existait du temps des religieuses sera même replantée. Les services de l’hôtel tels que le restaurant, le bar et les services correspondants seront accessibles à tous. Précédemment des mariages et des conférences étaient d’ailleurs déjà organisées sur l’île, du temps de LVT.

Le sentier côtier sera toujours celui que nous connaissons aujourd’hui. L’esthétique des bâtiments d’origine sera restituée et seul le bâtiment au centre, qui est loin d’être réussi puisque rajouté plus tard, sera remplacé par un autre bâtiment approuvé par l’architecte des bâtiments de France.

Les Larmoriens ne vous en veulent certainement pas. Ils vous conteront l’histoire de l’île de Berder ainsi que celle des projets de l’île mieux que ceux qui n’y vivent pas.
Ce serait d’ailleurs avec plaisir que nous vous rencontrerions pour en parler.
L’association Larmor-Baden Durable au nom des Larmoriens et de ses commerçants.

L’article du Télégramme

Catégories
Ile de Berder Presse

La Tour de Berder s’effondre

Nous le craignions. Nous nous étions rendus sur l’ile le 17 janvier afin d’y prendre des photos des bâtiments. Nous y avions rencontré des journalistes de France 3 et avions exprimés nos craintes en indiquant que les bâtiments et surtout la tour étaient en grand danger.

Nous rencontrions Michel Giboire le lundi 1er février afin qu’il réponde aux questions qui nous avaient été posées par les habitants de Larmor Baden et de la région de Vannes sur le marché de Larmor-Baden. Ses réponses feront l’objet d’une prochaine publication. Il nous a alors annoncé que, la veille dans la soirée du dimanche 31 janvier, la facade Sud de la tour hexagonale s’était effondrée. Nous lui avons alors demandé s’il nous était possible de nous rendre sur la partie privée de l’ile pour prendre des photos.

Arrivés sur l’ile nous n’avons pu, avec beaucoup de tristesse, que constater les dégâts.

Cela fait bientôt 7 ans que le projet Giboire est bloqué. C’est le seul projet qui soit en mesure de sauver ce magnifique patrimoine de Larmor-Baden.

En l’espace de 5 semaines, 350 Larmoriens sont devenus membres de l’association Larmor-Baden Durable. Ils sont bien plus que les signataires d’un collectif. Ils sont engagés dans une association structurée pour défendre le village de Larmor-Baden et permettre son développement. Ils veulent mettre fin aux blocages créés par des associations qui se situent hors de notre commune.Il y a grande urgence sinon le temps continuera son oeuvre destructrice

Le journal Ouest-France a pu se rendre sur l’ile et a publié l’article ci-joint et la vidéo: Golfe du Morbihan. Une partie de la tour de l’île Berder s’est effondrée

Actu Morbihan a relayé également l’information: Un pan de l’histoire de l’île de Berder s’effondre avec son emblématique tour

Catégories
Ile de Berder Larmor Durable

Témoignages

Durant 17 ans, jusqu’en 1971, Armand Joly a passé toutes ses vacances sur l’ile de Berder avec sa famille. Nous l’avons longuement interviewé. Il nous fait revivre cette période.

L’ile qu’il a connue était privée et accessible seulement avec autorisation. Il témoigne de la vie sur l’ile ou vivaient jusqu’à 300 personnes. Un parking y abritait entre 50 et 80 voitures. Des camions de livraison passaient sur le gué. Le tout se passait alors  sans problème. 

Les photos qui agrémentent l’interview nous montrent l’évolution de l’ile. Berder a été  magnifiquement entretenue par les religieuses qui en étaient propriétaires. Elles avaient réussi à maintenir ce qui avait été créé par le Comte Dillon et développé ensuite par la Duchesse d’Uzès. Quand le Comte Dillon en était devenu propriétaire à la fin du 19ème siècle il n’y avait pas d’arbres sur  l’ile comme d’ailleurs sur les autres iles du golfe ou à Larmor-Baden.  Le Comte Dillon est également à l’origine de l’épanouissement du village. Le film témoigne de cette époque. 

Aujourd’hui l’ile est en grand péril. Ce patrimoine historique de Larmor-Baden est en très grand danger. 

Il y a un nouveau propriétaire, le Groupe Giboire, qui s’est engagé à la refaire vivre et à restaurer les bâtiments. Le coût de cette restauration est très important et doit être financé. Un projet d’hôtel 4 étoiles, ni 5 étoiles, ni palace comme le disent de manière mensongère les détracteurs, a été déposé. 

Ce projet permettra la sauvegarde de l’ile et de son patrimoine. Il faut que ce projet aboutisse. 

Pour les habitants et les commerçants de Larmor-Baden, que nous représentons, il n’y a aucun autre projet pour la sauver. Il y a grande urgence.  Chaque jour qui passe augmente le péril comme vous pourrez le voir sur la tour, les toitures et La Chapelle;

Ce projet va non seulement sauver l’ile mais en plus créer des emplois à Larmor-Baden pour de nombreuses personnes et faire vivre les commerces. 

Les visiteurs pourront toujours visiter l’ile, comme aujourd’hui sans aucun changement, et bénéficier des vues magnifiques sur le Golfe de Morbihan dans un cadre sauvé et restauré. 

L’ile restera accessible comme aujourd’hui. Il n’est nulle question de pont pour remplacer le gué, ni d’héliport pour les clients de l’hôtel. Le parking est équivalent à celui qui existait du temps des religieuses, quand il pouvait déjà accueillir jusqu’à 80 voitures comme en témoigne Armand Joly.

Il faut constater les réalités et rétablir la vérité face à ceux qui font courir des informations inexactes.

Catégories
Ile de Berder Larmor Durable Presse

Avenir de l’ile de Berder

Nous avons rencontré une équipe de France 3 Bretagne qui nous a interviewé à l’occasion de la manifestation du 17 janvier. Nous avons souligné l’urgence des travaux si nous ne voulions pas voir ce magnifique patrimoine disparaître. Aujourd’hui un seul projet concret existe. L’association représente la majorité des Larmoriens et commerçants. Ils souhaitent aboutir. Certes la réalisation doit respecter les règles d’urbanisme et les servitudes, mais l’urgence est de rigueur. Le sentier côtier n’est nullement menacé, contrairement à ce que l’on peut lire. Nous avons pu examiner les dossiers et l’ile restera toujours accessible comme elle l’est aujourd’hui.

Avec l’accord du groupe Giboire, que nous avions contacté, nous nous sommes rendus sur l’ile de Berder afin de constater de-visu l’état des bâtiments.  Ayant observé de près les murs ainsi que les toiture du domaine et de La Chapelle, nous en sommes revenus assez abattus. La photo ci-jointe montre l’état actuel de la tour avec ses importantes fissures. Cette tour est en grand danger alors que non seulement elle fait partie du patrimoine, mais sert également d’amer sur toutes les cartes marines. Nous ferons un petit reportage très prochainement sur l’état de l’ile. Dans ce contexte nous nous sommes également entretenus avec le groupe Giboire sur les questions qui nous étaient posées par les Larmoriens et habitants des communes environnantes concernant l’avenir de l’ile. Nous reviendrons aussi vers vous sur ces sujets. 

Entre temps nous partageons avec vous le lien vers l’émission que  France 3 a réalisée à l’occasion de la manifestation du 17 janvier avec l’interview en vidéo de l’association Larmor-Baden Durable. Article et l’interview France 3

Catégories
Larmor Durable

Nous sommes à votre écoute

Nous entendons de nombreuses rumeurs sur Larmor-Baden et l’ile de Berder. Il est souvent difficile de démêler le vrai du faux. Notre rôle est de vous faciliter ce travail en vous donnant accès à une information objective qui vous permettra de vous faire votre propre opinion.

En ce qui concerne le projet de l’ile de Berder vous entendez comme nous qu’il est question de la construction d’un pont qui relierait le village à l’ile, d’un héliport construit sur l’ile, que le sentier côtier serait privatisé, que l’ile serait réservée à quelques personnes …. Nous comprenons que cela puisse interpeller. Ces informations sont fausses.

Nous avons eu accès aux différents documents publics, nous reconnaissons qu’il sont très épais, qui tous démentent cela. Nous examinons les dossiers, interrogeons les intervenants afin d’obtenir les vraies réponses. Nous vous apporterons ces réponses et vous tiendrons au courant de nos démarches afin de permettre le développement de Larmor Baden et la conservation de son patrimoine.

Notre première action pour la réouverture du sentier côtier, fermé durant quelques semaines du fait de la chute des arbres est un exemple concret de ce que nous pouvons obtenir par le dialogue. Nous sommes en effet les seuls à pouvoir le dire car nous sommes les seuls à avoir appelé le Groupe Giboire et la Municipalité de Larmor Baden, sans aucune menace mais par ce simple dialogue, afin d’y arriver.

Nous, commerçants et habitants de Larmor -Baden, viendrons vers les Larmoriens et les amoureux de Larmor-Baden afin de les entendre sur les sujets qui concernent le village.

Catégories
Presse

Larmor Baden Durable reconnue par la presse dès son lancement

Pour le lancement de notre association Larmor Baden Durable, les journalistes de Ouest France, Le Télégramme et Actu Morbihan étaient au rendez-vous pour parler de nos actions.

Article Ouest France du 9-10 Janvier 2021
Article du Télégramme du 9 Janvier 2021
Article de ActuMorbihan du 9 Janvier 2021
Catégories
Larmor Durable

Larmor Baden Durable. Qui sommes nous?

Les habitants et commerçants de Larmor Baden ont décidé de se mobiliser au sein d’une association qui  propose  d’imaginer l’avenir de la commune, d’agir en faveur de son développement, et de lui permettre d’assurer sa vitalité tout en protégeant  son patrimoine.
L’Association Larmor Baden Durable est la concrétisation de cet objectif.

Larmor-Baden, paroisse au 19ème siècle devenue commune au début du 20ème, a connu un dynamisme extraordinaire qui a bâti sa réputation.  Il y a encore moins de 30 ans nombreux étaient les commerces, les hôtels et les restaurants. Hélas, ils ont  en grande majorité disparu aujourd’hui.

Ses habitants et ses commerçants souhaitent oeuvrer positivement, loin des critiques systématiques dont souffre la commune, quels qu’en soient les élus, et ce depuis toutes ces années, critiques qui ne visent qu’au conservatisme et entraine sa décroissance. Ils s’engagent, en revanche, à être forces de propositions afin que Larmor-Baden retrouve ce qui a fait la force de son histoire et de son développement: le dynamisme du village. Ce dynamisme permettra également de rajeunir la population en rendant l’habitat accessible permettant ainsi à de jeunes familles de s’y établir.

Pour y parvenir Larmor Baden Durable souhaite assurer:
  • La défense des intérêts et des droits légitimes des habitants de Larmor-Baden, qu’ils y résident de façon permanente ou temporaire, ou qu’ils y exercent une activité professionnelle ou commerciale.
  • La défense et la vitalité de l’environnement et du patrimoine pour favoriser le développement durable de Larmor-Baden, dans le respect de sa biodiversité.

A ce titre elle mettra en œuvre, avec ses membres, toutes actions et activités lui permettant de contribuer au dynamisme du village et à la construction de son avenir.

Larmor Baden Durable